Qui à inventé la machine à laver ?

Qui à inventé la machine à laver ?

De nombreux changements ont eu lieu dans la société après la Seconde Guerre mondiale, mais peu ont été plus remarquables que l’arrivée de la machine à laver domestique qui allait radicalement changer la vie de nombreuses familles. Aujourd’hui, qui-a-invente.eu vous propose son guide : qui à inventé la machine à laver ?

Le processus d’expérimentation de la machine à laver

Certaines innovations qui changent la donne sont surprenantes. Jusqu’à ce que vous commenciez à l’utiliser, vous n’aviez aucune idée de son utilité. Ce n’est pas le cas de la machine à laver. Plusieurs générations d’inventeurs y ont travaillé, conscients de la nécessité d’un appareil qui soulagerait la pénible corvée de la lessive. Cette machine merveilleuse n’est pas sortie de nulle part.

James King, en 1851, a créé la première machine à laver utilisant un tambour, Hamilton Smith, en 1858, a breveté une version rotative et, en 1868, Thomas Bradford, un inventeur britannique, a créé une machine à succès qui ressemble à l’appareil moderne. William Blackstone, de l’Indiana, en a créé une comme cadeau d’anniversaire pour sa femme en 1874, puis l’a mise sur le marché.

Tous ces appareils étaient ingénieux et efficaces, mais manquaient de puissance. L’électricité combinée à l’eau courante allait changer la donne, mais non sans quelques difficultés initiales. Les premières machines électriques avaient un moteur placé sous une cuvette remplie d’eau. Inutile de dire qu’à l’époque, les chocs étaient nombreux.

Le premier modèle Electrolux était une grande bouilloire que l’on pouvait mettre sur la cuisinière pour chauffer l’eau. Un rouleau, situé dans le couvercle et actionné par un moteur électrique, tournait et pressait le linge contre le côté évasé de la bouilloire.

Lavage en milieu rural

Pendant ce temps, les femmes descendaient au lac, à la rivière ou au lavoir extérieur pour faire la lessive. C’était un événement sociable et ces séances de lavage étaient les prédécesseurs des laveries et des buanderies. Mais les journées étaient longues et le travail était éreintant et pouvait durer plusieurs jours. Les gens avaient plus de vêtements et ne changeaient pas de vêtements ou ne se lavaient pas si souvent. seulement deux fois par an !

La lessive est utilisée pour nettoyer les vêtements, ce qui est préférable à l’urine, utilisée par les Romains ! Des outils étaient disponibles. La planche à laver était un outil inestimable, peut-être originaire de Scandinavie. La mangle est une autre percée, mais elle n’est pas tendre avec les boutons, les doigts ou les cheveux.

L’arrivée du lavage urbain

Avec la croissance des grandes villes, des bâtiments spéciaux ou des lavoirs collectifs près de la rivière ont été créés pour faire la lessive. Une nouvelle industrie de services voit le jour : la lavandière qui récupère de grandes quantités de linge provenant des ménages, des hôtels, etc.

Des changements majeurs étaient imminents. Les machines à laver, comme beaucoup d’autres appareils de cuisine, sont devenues plus largement disponibles dans la période qui a suivi la Seconde Guerre mondiale. Cependant, l’une des toutes premières « tvättstugas » (laveries collectives gratuites) a été construite à Stockholm dans les années 1920. Dans les décennies qui ont suivi, il est devenu de plus en plus courant d’inclure une telle laverie dans le projet de construction d’un nouvel immeuble d’habitation. En 1944, Electrolux acquiert Bohus Mekaniska Verkstad et entre ainsi sur le marché des machines à laver industrielles. En 1950, huit pour cent des ménages suédois avaient accès à une laverie commune.

Le professeur Hans Rosling, médecin, universitaire et conférencier suédois de renom, a fait valoir que la machine à laver était la plus grande invention de la révolution industrielle, car elle a permis aux femmes de transformer une journée de lavage ennuyeuse en une journée de lecture.

Les premières machines à laver

En 1767, le scientifique allemand Jacob Christian Schaffer invente la machine à laver. Schaffer était un touche-à-tout, diplômé en théologie et en philosophie. Il était également membre de plusieurs sociétés académiques. Le premier brevet pour une machine à laver à tambour rotatif a été délivré par Henry Sidgier en 1782. Edward Beetham a commercialisé et vendu avec succès de nombreux « moulins à laver brevetés » dans toute l’Angleterre au début des années 1790. Trois décennies après la machine à laver de Schaffer, en 1797, la planche à laver a été créée pour faciliter le lavage du linge. La même année, le premier brevet intitulé « Clothes Washing » a été accordé à Nathaniel Briggs, un inventeur du New Hampshire. Il n’existe cependant aucune représentation de l’appareil en raison de l’incendie du bureau des brevets en 1836.

En 1851, James King a délivré un brevet pour une machine à laver dotée d’un tambour. Cet appareil est le plus ancien parent des machines à laver modernes. Bien que l’appareil soit encore essentiellement mécanique, l’effort physique est considérablement réduit. La machine de King était équipée d’un moteur qui démarrait à l’aide d’une manivelle. Tout au long des années 1850, des améliorations ont été apportées à la machine à laver à tambour de King. Les machines à laver n’étaient pas dotées d’un mécanisme d’essorage avant 1858, date à laquelle Hamilton Smith a déposé le brevet d’une machine à laver rotative. En 1861, James King a inclus une essoreuse dans sa machine à tambour. Pendant tout ce temps, les machines à laver fabriquées étaient principalement destinées à un usage commercial. Ils étaient soit trop chers pour que beaucoup puissent se les offrir, soit trop encombrants pour être utilisés à la maison pour le nettoyage du linge. La première machine conçue spécifiquement pour un usage domestique a été créée en Indiana par William Blackstone. Il a créé la machine pour sa femme comme cadeau en 1874.

Machines à laver électriques

Les machines à laver fonctionnant à l’électricité sont apparues sur le marché au début du 18e siècle. La première machine était surnommée la Thor. Alva J. Fisher l’a inventée en 1901. Elle comportait une cuve galvanisée alimentée par un moteur électrique. La même année, les tambours en métal ont remplacé les tambours en bois. La Hurley Machine Company a fabriqué les premières machines à laver électriques en utilisant le prototype de Fisher en 1908. Un brevet pour cet appareil a été délivré le 9 août 1910.

Machines à laver modernes

Il existe différentes variantes de lave-linge disponibles sur le marché aujourd’hui. Parmi les fabricants les plus connus figurent LG, Bosch et Samsung, entre autres. Bien que chacune de ces machines modernes possède des caractéristiques brevetées uniques, elles empruntent toutes certains aspects des premières machines à laver. La performance n’est plus un problème dans les lave-linge comme c’était le cas avec les premiers appareils. La conception des lave-linge d’aujourd’hui est principalement axée sur l’efficacité et la réduction de la consommation d’énergie et d’eau.

Vous savez maintenant qui a inventé la machine à laver ! Toute l’équipe de qui-a-invente.eu reste à votre disposition dans l’espace commentaire du blog.

adminmalou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quitter la version mobile